1 / 2
2 / 2
Le comble de la fierté familiale

Mai 2016. Anthony, le petit dernier de la dynastie Philippaerts, remporte pas moins de deux médailles la même journée lors des Championnats de Belgique, à Neeroeteren. Un tournant pour la famille et, pour Ludo, «un rêve qui devient réalité », car ses quatre fils remportent simultanément des récompenses dans le sport équestre.

C’était un jour de fête des Mères. Veronique, qui accompagne ses jeunes fils dans les tournois depuis des années, rayonne sur la ligne de touche en voyant également son autre fils, Thibault, monter sur le podium. La réaction d’Anthony dans la presse transpire la chaleur du foyer : «Offrir trois médailles à votre mère avec votre frère, c’est unique. »

1 / 3
2 / 3
3 / 3
Un cavalier né

Petit, Anthony prend exemple sur ses frères et se met en selle au Landelijke Rijvereniging. Ses idoles? Nicola et Olivier. Ainsi que de nombreux footballeurs, car Anthony a une seconde passion : défendre la cage dans le monde du ballon rond. Après des performances remarquées lors de jumpings internationaux, il opte toutefois définitivement pour le sport équestre.

En 2016, le plus jeune des fils Philippaerts laisse les poneys et fait du cheval sa nouvelle monture. Lors du Championnat de Belgique, il décroche des prix dans les deux catégories : le bronze avec la ponette Roberlina et l’argent avec Esprit van de Wellington. En 2017, il s’illustre à nouveau lors du Championnat de Belgique (bronze) et remporte la médaille d’argent lors du Championnat d’Europe par équipe à Samorin, en Slovaquie. Et toujours avec l’aide de Goofy vant Laerhof.

Suivez les performances d’Anthony